Quel est le rôle du manager lors de la reprise du travail en présentiel ?

En tant que manager, vous êtes amené à diriger vos équipes. Vous devez orienter les forces humaines vers une finalité commune : accomplir les buts fixés.

Depuis l’apparition de la COVID-19, le secteur professionnel a subi de nombreuses mutations. L’objectif managérial devient dès lors primordial dans la survie, la pérennité de toute entreprise. Avec l’arrivée des vaccins, le travail a repris physiquement. En tant que manager, il demeure important de redéfinir les fonctions pour mieux faciliter la cohésion d’équipe avec le redémarrage de l’activité en présentiel. Alors quels pourraient être les différents rôles de celui-ci en ces circonstances ?

Comment le manager peut-il renforcer la cohésion sociale dans l’entreprise ?

La pandémie a contraint la majorité des personnes à la distanciation sociale. Le manager doit œuvrer pour consolider l’unité au sein de l’organisation :

  • Être expert dans son domaine d’activité
  • Gérer son équipe afin d’atteindre l’excellence opérationnelle
  • Être le lien entre les différents salariés
  • Améliorer la communication interne

En réalité, la distanciation sociale a créé beaucoup d’individualités dans l’esprit de certains salariés. Dans ces circonstances, les collaborateurs risquent d’être moins productifs dans leurs secteurs d’influences. Pour développer cette cohésion, le manager peut organiser périodiquement des moments de convivialité. Pendant ces moments d’allégresse, les employés pourront mieux se connaître, dialoguer et se détendre.

Ils auront plus de facilité à communiquer et à s’aider mutuellement. Pour que cette initiative soit plus efficace, il est préférable que ces phases de réjouissance soient programmées hors du cadre du travail. Le manager peut aussi planifier des ateliers de discussions en fin de semaine. Ces types d’ateliers ont pour objectifs de laisser les salariés s’exprimer sur leurs peurs et contraintes au boulot, et d’y puiser des solutions. Une telle approche permet de tisser des liens souvent brisés par la crise sanitaire. Pour plus d’efficacité, vous pouvez évidemment faire appel à un psychologue pour accompagner les équipes.

Comment le manager peut-il optimiser la productivité de son équipe ?

Une main de fer dans un gant de velours

La COVID-19, les variants, ont plongé beaucoup de monde dans la psychose. Cette peur a évidemment généré davantage de stress et d’angoisse dans l’esprit des employés. Ces derniers deviennent moins performants dans la réalisation de leurs tâches. Rappelons que le manager a un rôle très important, car il est le lien principal entre la direction et les différents collaborateurs.

  • Organisation / Anticipation
  • Communication
  • Autorité / Savoir déléguer
  • Relationnel

Pour pallier à cette situation, le manager doit alors aider ses effectifs à vaincre leur stress. Optez pour les techniques suivantes :

  • Clarifiez les priorités
  • Supprimez les tâches à faible impact
  • Découvrez les forces de votre équipe qui contribuent à l’entreprise
  • Recueillez les opinions de vos employés sur la façon dont vous pouvez être un meilleur manager ! Eh oui !
  • Soyez transparent
  • Améliorez les environnements de travail
  • Apprenez à faire davantage confiance
  • Assurez-vous que vos collaborateurs prennent des pauses régulières 
  • Évaluez leurs objectifs de carrière
  • Encouragez les employés à faire de l’exercice tous les jours, à prendre un moment avec des amis ou un proche après le travail, à pratiquer des passe-temps, à écouter de la musique, à chanter.
  • Donnez le bon exemple
  • Faites-vous accompagner par un spécialiste de l’amélioration de la Qualité de Vie (QVT)

N’oubliez pas que la baisse de performance du personnel peut être aussi liée à des facteurs intrinsèques à l’individu. À titre d’exemples, le salarié peut avoir des crises émotionnelles qui l’empêchent de travailler convenablement. Dans ce cas, le manager peut planifier des séances de méditation matinales. À cet effet, la technique de la Méditation Pleine Conscience MBSR est très efficace pour améliorer l’état intérieur et la productivité des employés

Le manager doit améliorer les capacités individuelles dans la société

Avec la reprise du travail en présentiel, il serait aussi judicieux de consolider les connaissances du personnel. À force d’être séparés de leur espace de travail, certains employés ont perdu des compétences. En tant que manager, vous devrez organiser des ateliers de mise à niveau pour renforcer les capacités individuelles au sein de l’entreprise, qui ont pour but de clarifier les fonctions de chacun.

Par exemple, vous pouvez leur montrer l’importance de découper leurs tâches quotidiennes en de petites réalisations (Loi de Kotter) afin d’être plus efficace. En instaurant ces ateliers pratiques, vous pourrez booster les compétences individuelles et faire prospérer la société.

Outre cette idée, le manager peut aussi demander la participation de leur effectif à des formations en ligne, workshops ou séminaires. Cette initiative permettra aux employés de réactualiser leurs savoirs et d’améliorer leur niveau d’expérience dans leur activité. En assumant cette fonction avec efficacité, le manager facilite l’essor de l’entreprise notamment lors de la reprise du travail.

Le manager doit contrôler la santé des employés

La reprise du travail en présentiel n’implique la cessation de la crise de la COVID-19. En effet, le manager doit continuer à faire appliquer des gestes barrières. En procédant de la sorte, il préserve efficacement le capital humain.

La micro-sieste est une bonne alternative qui diminue le risque d’affections cardio-vasculaires et réduit le stress. Celle-ci améliore la concentration, maximalise la mémoire et impacte positivement l’humeur.

Si vous ne maîtrisez pas cette technique, vous pouvez simplement avoir recours aux services des spécialistes de la QVT en milieu professionnel. Ces derniers ont l’expertise nécessaire pour vous aider à optimiser la santé et bien-être au travail de votre équipe.

Cet article a pour but de démontrer la responsabilité d’un manager au sein d’une organisation et l’importance de la Qualité de Vie au Travail (QVT). Qu’importe la taille ! En tant que stratège, celui-ci doit intégrer tous les rôles dans la prise de décision et l’accomplissement des tâches. En effet, les compétences qu’il doit posséder vont permettre d’atteindre les objectifs fixés, tout en maximisant les ressources allouées (temps, financières, humaines).

Téléchargez notre livre blanc sur le Bonheur au Travail !

Livre blanc téléchargé !